Un prix franco-britannique pour Paolo Samori

24/06/20

Recherche

Premier strasbourgeois lauréat du prix Royal Society of Chemistry-Société Chimique de France Lectureship in Chemical Sciences, Paolo Samorì est directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires à l’Université de Strasbourg. Ce prix prestigieux récompense ses travaux novateurs portant sur l’utilisation des principes de la chimie supramoléculaire et de la nanochimie dont le but est de fabriquer des nanomatériaux et des dispositifs multifonctionnels à structure contrôlée présentant une combinaison de capacités électroniques, optiques et de détection.

Paolo Samorì est professeur de classe exceptionnelle à l’Université de Strasbourg et dirige le Laboratoire de nanochimie de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (Isis). Il a obtenu un master (Laurea) en chimie industrielle à l’université de Bologne (Italie) en 1995, ainsi qu’un doctorat de chimie à l’université Humboldt de Berlin (Allemagne) en 2000. Il a été nommé chercheur permanent au Conseil national de la recherche (CNR) à Bologne en 2001, professeur invité à l’ISIS en 2003 et professeur des universités en 2008.

Les travaux de recherche de Paolo Samorì portent actuellement sur la chimie des matériaux bidimensionnels, les systèmes supramoléculaires intelligents ainsi que les matériaux et les (nano)dispositifs multifonctionnels de haute performance. L’objectif de ces travaux est de développer un « internet des fonctions » en vue d’applications en énergie, en détection et en optoélectronique. Il a publié à ce jour plus de 340 articles dans des revues scientifiques de premier plan et atteint plus de 14 000 citations ainsi qu’un indice h de 67.

Paolo Samorì a été élu membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF) en 2010, membre de la Royal Society of Chemistry (FRSC) en 2012, membre de l’Academia Europaea et de l’Académie européenne des sciences (EURASC) en 2014 et membre étranger de l’Académie royale flamande de Belgique pour les sciences et les arts (KVAB) en 2019. Il a également reçu de nombreux prix prestigieux comme le prix Guy Ourisson du Cercle Gutenberg en 2010, la médaille d’argent du CNRS en 2012, le prix franco-espagnol Catalán–Sabatier de la Société espagnole de chimie (RSEQ), le prix franco-allemand Wittig–Grignard de la Société allemande de chimie (GDCh) en 2017, le prix Surfaces and Interfaces de la RSC, le grand prix Pierre Süe de la Société chimique de France (SCF) et la médaille Blaise Pascal en science des matériaux de l’EURASC en 2018 ainsi que le trophée Les Étoiles de l’Europe en 2019. C’est à ces nombreuses récompenses que s’ajoute le prix Royal Society of Chemistry-Société Chimique de France Lectureship in Chemical Sciences.

En savoir plus

Le prix franco-britannique Royal Society of Chemistry-Société Chimique de France Lectureship in Chemical Sciences a été créé en 2006 afin de développer et de renforcer les liens scientifiques entre la France et le Royaume-Uni. Ce prix bisannuel est remis alternativement en France à un chimiste britannique et en Grande-Bretagne à un chimiste français.

Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
Logo HRS4R