4e édition du festival Justice en cultures

02/10/17

Pour sa 4e édition, le festival Justice en cultures* invite pendant un mois les Strasbourgeois, juristes ou non, à débattre sur le thème « Le temps de la justice ». Au programme : des rencontres au prisme de la réflexion juridique, mais aussi de l’approche artistique, dans des lieux aussi divers que l’Hôtel de ville, l’Aubette ou encore la cathédrale.

Justice trop lente, trop rapide, à contretemps, oubliée… Du 3 octobre au 3 novembre 2017, juristes, avocats, magistrats, politologues, mais aussi réalisateurs de cinéma, artistes et citoyens ordinaires sont invités à confronter leurs points de vue sur cette problématique, lors de treize rencontres, en autant de lieux phares de Strasbourg.

Des comparutions immédiates aux procès-fleuves, de la justice d’exception en état d’urgence ou de siège… De multiples illustrations ancrées dans la réalité seront utilisées pour décliner ce thème, tirées du fonctionnement de la justice en France comme à l’étranger, de la justice dans les démocraties ou dans les dictatures, de la justice dans le passé, même lointain.

Quelques temps-forts jalonnent le festival : la soirée inaugurale, à la cathédrale de Strasbourg, sur le thème « La justice au temps de la cathédrale », animée par Michel Deneken, professeur de théologie catholique, et Roland Recht, professeur au Collège de France et à l’Institut d’études avancées de Strasbourg (Usias), agrémentée d’intermèdes musicaux à l’orgue (lundi 9 octobre) ; l’intervention du juge d’instruction au Pôle financier de Paris, Renaud Van Ruymbeke (vendredi 13 octobre) ; ou encore celle de Raymond Depardon pour l’avant-première de son film 12 jours, consacré au temps de l’internement psychiatrique (mardi 31 octobre).

Favoriser une meilleure connaissance du fonctionnement de la justice chez les citoyens, à la fois méfiants envers ces institutions mais désireux de mieux en cerner le fonctionnement, est l’objectif de ce festival, créé en 2014 et qui poursuit cet objectif cette année. L’intérêt des Strasbourgeois (2 500 participants l’année dernière) ne devrait pas se démentir lors de cette édition.

* Bénéficie du soutien de l’Initiative d’excellence, dans le cadre des Investissements d’avenir