Le Campus européen œuvre à l'insertion pro franco-germano-suisse

International, Alumni

16/12/16

Au sein d’Eucor - Le Campus européen, la chargée de mission Agnès Bousset développe des actions d'aide à l'insertion professionnelle à destination du public des cinq universités membres. Ainsi, Séverine Ruch et Jakob Hieke ont pu participer à un « séminaire de préparation à la candidature dans un contexte trinational »* du 18 au 21 novembre 2016 à Strasbourg. Un mois après, les retours sont positifs.

« Je m’intéresse autant au marché du travail allemand, français qu’européen. J’aime l’idée d’élargir mon horizon. Pourquoi ne pas partir travailler à l’étranger quelques années ? », Jakob Hieke explique ainsi sa participation au séminaire. Il est en dernière année de master en Génie mécanique au Karlsruher Institut für Technologie. Pour lui, c’est le moment de réfléchir à la recherche d'emploi.

« Je ne me suis pas encore trop penché sur le sujet des candidatures », avoue le futur diplômé. « Je m’étais attendu à ce que ce séminaire soit très exigeant, mais j’étais positivement surpris car la bonne ambiance m’a motivé. » Les participants au séminaire sont étudiants ou jeunes diplômés du Campus européen et ont tous des parcours différents. « Ça nous a permis de nous encourager mutuellement. J’ai beaucoup appris du fait que certains participants avaient déjà plusieurs mois d’expérience de recherche d’emploi », constate Jakob Hieke.

« L'objectif de ce séminaire était de soutenir les futurs diplômés dans leurs démarches pour trouver un emploi correspondant à leurs compétences en France, en Allemagne ou en Suisse. Ils devaient apprendre à attirer l'attention des recruteurs tout en s'adaptant à leurs attentes, valoriser leurs compétences en respectant les règles et usages professionnels dans chaque pays », rapporte Agnès Bousset.

Profiter de vivre à la frontière

Séverine Ruch est diplômée d’un M1 en droit des affaires de l’Université de Strasbourg et d’un M2 Entrepreneuriat de l’Ecole de management de Strasbourg. Sa recherche d’emploi au niveau européen n’est pas un hasard, « mais un projet de long terme : pour parler la langue, connaître une autre culture mais aussi une autre façon de travailler. » Le grand avantage pour les étudiants des universités d'Eucor - Le Campus Européen, c’est la proximité des trois pays. « Pour lancer ma carrière, j’ai profité d’être à la frontière pour me tourner vers l’Allemagne, la Suisse et le Luxembourg », explique Séverine Ruch.

Pour aiguiser sa recherche, elle s'est rendue, grâce au déplacement proposé par l'Université de Strasbourg, au salon de l’emploi franco-allemand « Connecti » de Cologne et a remis son CV à plusieurs entreprises. Peu après, une société luxembourgeoise l'invitait à entretien d’embauche. Participer au séminaire a permis à Séverine Ruch de se préparer à l'entretien.

« Ce séminaire m’a montré que je n’étais pas seule. Avec nos parcours différents, nous avons pu comparer nos techniques de recherche d’emploi, nos lettres de motivation ainsi que nos CVs et nous soutenir au lieu d’être mis en concurrence », résume la jeune diplômée. En plus des conseils sur la candidature et sur les attentes des recruteurs dans les trois pays, de la participation à un "business dinner" et de la sensibilisation interculturelle, elle voulait surtout profiter des simulations d'entretien d'embauche en allemand. Une belle réussite : « J’ai obtenu le poste la semaine dernière et je vais rapidement signer le contrat », se réjouit-elle.

Miriam Hagmann-Schlatterbeck

* Plus d'informations sur le séminaire de préparation à la candidature dans un contexte trinational