Entrepreneuriat étudiant : trois jeunes alsaciens de l'Université de Strasbourg lauréats du Prix Pépite

15/11/17

Deux étudiants entrepreneurs et un jeune diplômé de l’Université de Strasbourg, porteurs de projets innovants de création d’entreprise, sont lauréats de l’édition nationale 2017 du prix « Pépite –Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant », dont la cérémonie de remise a lieu le mercredi 15 novembre 2017 à Paris.

Alexis Theze (à gauche sur la photo), étudiant à l’Ecole catholique des arts et métiers de Strasbourg-cycle ingénieur, recevra 10 000 euros pour son projet « Raybot ». Malo Louvigne (au milieu), étudiant à faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université de Strasbourg et Valentin Pohu (à droite), diplômé de l’Université de Strasbourg en licence de physique puis en sciences de gestion, se verront chacun attribuer 5000 euros pour leur projet respectif « Healthy mind » et « Cairn devices ».

Parmi les 150 projets initialement retenus sur le territoire national, seuls 53 lauréats ont été récompensés (23 lauréats pour un prix de 10 000 euros, et 30 lauréats pour un prix de 5 000 euros). Pépite-Etena, le Pôle de l’entrepreneuriat étudiant alsacien, présentait cette année six candidats. Parmi eux, trois sont donc récompensés par cette édition 2017.

De plus, le 15 novembre prochain, lors de la cérémonie de remise des prix à Paris, le suspens sera levé pour les 23 lauréats du prix de 10 000 euros : 3 d’entre eux seront désignés lauréats des trois Grand prix. Ils recevront chacun un prix total de 20 000 euros.

Le prix « Pépite-Tremplin entrepreneuriat étudiant » est un prix national. Il constitue l’une des actions phares du plan en faveur de l’entrepreneuriat étudiant. Il a pour objectif d’encourager et de soutenir les projets de création d’entreprises chez les étudiants et les jeunes diplômés en récompensant les meilleurs projets innovants issus des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE). C’est le second volet d'i-LAB, dispositif de soutien à la création d'entreprises innovantes, dédié aux étudiants et jeunes diplômés entrepreneurs. Créé en 2014 par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, il est organisé en partenariat avec la Caisse des dépôts.

  • Healthy Mind
    Malo Louvigne est double diplômé de l’Université de Strasbourg (Master Micro et Nanotechnology en 2016 et master administration des entrepriseq – EM Strasbourg en 2017). Healthy Mind offre un complément efficace aux médicaments tout en fournissant une solution adaptée aux besoins des patients et des professionnels de la santé. Healthy Mind développe des mondes 3D thérapeutiques pour immerger les patients, grâce à un casque de réalité virtuelle de haute qualité, afin de les distraire de leurs douleurs et anxiétés lors de traitements médicaux. Cette approche innovante améliore le bien-être et la récupération des patients tout en réduisant le coût de l’hospitalisation
  • Cairne Devices
    Valentin Pohu a fait ses études de à l’Université de Strasbourg, en Licence de physique puis en sciences de gestion. Cairn Devices développe une gamme d’ordinateurs portables qui propose de consommer autrement grâce à la modularité. L’ordinateur n’est plus jetable, mais évolutif et écologique, chaque composant est remplaçable. Les Mods (composants additionnels) permettent d’ajouter de nouvelles fonctions. Ils font partie d’un écosystème modulaire, ouverts aux fabricants tiers et à la communauté des utilisateurs, qui pourra proposer de nouveaux Mods sur le service en ligne CairnGit.
  • Raybot
    Alexis Theze est étudiant à l’Ecole Catholique des Arts et Métiers de Strasbourg, cycle ingénieur. Raybot est la première découpeuse/graveuse laser à diode française, simple d’utilisation et vendue prête à l‘emploi. Raybot est destinée aux profils créatifs : architectes, designers, créateurs, étudiant en arts… Créée aussi bien pour
    les débutants que les professionnels, Raybot peut découper de nombreux matériaux tels que le balsa, bois, cuir, tissus, cartons, papiers. Cette découpeuse laser conçue et assemblée en France est conçue pour être ergonomique, et occuper le moins d’espace possible.