Une Miss Haut-Rhin à la faculté de pharmacie

Marie Pereira, au centre

25/07/17

À la rentrée, Marie Pereira entamera sa troisième année d’études en pharmacie. Mais avant, un autre défi attend la jeune femme de 20 ans : l’élection de Miss Alsace le 3 septembre prochain à Kembs.

Actuellement en stage dans une pharmacie colmarienne, Marie se remémore volontiers les mois écoulés à préparer l’élection de Miss-Haut-Rhin après avoir été sélectionnée au casting en février 2017. « C’est une belle expérience qui m’a déjà apporté beaucoup sur le plan personnel ! J’ai appris à me présenter, j’ai beaucoup gagné en assurance, en confiance en moi. » Préparer le concours de Miss lui a également permis de faire de belles rencontres, d’apprendre à vivre en groupe et à s’entraider.

Avec sa sœur jumelle Alexandra, elles ont voulu concrétiser un rêve d’enfant. Et alors que Marie concourait dans le Haut-Rhin, Alexandra elle tentait sa chance dans le Bas-Rhin. « C’était une grande première pour nous. Nous n’avions jamais participé à un concours ni à des défilés de mode, souligne Marie. Mais c’est vrai qu’on ne loupait jamais la soirée Miss France à la télé et on s’imaginait bien porter leurs robes ». Pour préparer les soirées d’élection, elles ont travaillé des chorégraphies, essayé des robes – le rêve ! - et fait des photos. « Même sans être habituée à ce genre d’exercices, on apprend vite. La recette : rester naturelle ! ». Naturelle et mature, Marie garde les pieds sur terre et la tête froide. Toute occupée soit elle à réaliser son rêve, ses études restent sa priorité. « J’espère réussir l’internat et sinon je m’orienterais vers la pharmacie industrielle. Mon rêve est d’ouvrir un laboratoire d’analyse avec ma sœur ».

Le 22 avril, Marie est élue Miss Haut-Rhin mais Alexandra elle n’a pas cette chance dans le Bas-Rhin. Depuis, la bonne nouvelle est tombée : Alexandra fera également partie de l’aventure Miss Alsace avec 13 autres jeunes filles qui accompagneront les Miss et dauphines élues. Avec le soutien de leurs parents, une partie de leur été sera consacré aux répétitions. « Si l’une de nous est élue Miss Alsace, nous serons fières de représenter notre région mais aussi l’université et la faculté de pharmacie ». Peu importe le résultat, c’est déjà une belle victoire d’en être arrivé là au premier essai, surtout en sachant que le seul concours que les sœurs jumelles n’aient jamais passé est un rallye de mathématique, remporté d’ailleurs lui aussi !

Anne-Isabelle Bischoff

Allez voter pour Marie et Alexandra le 3 septembre prochain. Cliquez pour réserver vos places et en savoir plus