La Neustadt entre au patrimoine mondial de l’Unesco

Plan du périmètre d'extension du classement de la ville au Patrimoine mondial de l'Unesco © Ville et Eurométropole de Strasbourg - 2016

10/07/17

Après la Grande-île en 1988, c’est au tour de la Neustadt, qui comprend l’ensemble du campus historique, d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco.

La décision est tombée dimanche 9 juillet. L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) étend l’aire de classement de Strasbourg au patrimoine mondial. Celle-ci comprend désormais, outre le centre-ville médiéval, le quartier de la Neustadt, qui s’étend au nord-ouest de la ville, de la place de Haguenau en passant par la place de la République jusqu’au boulevard Leblois.

Le quartier fut construit pendant la période allemande (1871-1918), lorsque le Reich fit de la capitale alsacienne une ville d’empire. L’époque fut notamment marquée par le développement d’une université de premier plan. Le classement de la Neustadt, voulu par la municipalité, consacre la dimension européenne de la ville.

Ce classement, conjoint à celui du site polynésien de Taputapuātea, fait entrer des bâtiments emblématiques tels que le Palais universitaire, la Bibliothèque nationale et universitaire ou les Bains municipaux dans la liste des biens culturels de grande importance pour l’héritage commun de l’humanité.

Les médias de l’université ont mis la Neustadt à l’honneur à plusieurs reprises :