Les Infrastructures d'Excellence

Le programme « Infrastructures d’excellence » finance le développement et le fonctionnement de plateformes de recherche de très grande qualité scientifique et technologique, utilisables par des laboratoires publics et par des entreprises privées.

 

5 infrastructures en biotechnologies, dont 2 sur site et 3 en réseau:

Phenomin

Logo Phenomin

Projet porté par la Clinique de la Souris (CNRS, Inserm, Université de Strasbourg), associant des équipes d’Orléans et de Marseille.

Consistant à mettre en place une infrastructure nationale pour la phéno-génomique de la souris, le projet Phenomin vise à développer une infrastructure permettant de créer, d’analyser et de conserver des modèles murins pour des équipes de recherche. Les objectifs sont nombreux : connaître le fonctionnement de gènes responsables de maladies humaines, créer des modèles animaux permettant de tester de nouvelles thérapies, développer des nouvelles techniques de « transferts de gènes »…

Les modèles murins sont indispensables pour étudier la fonction de gènes impliqués dans l’embryogénèse, la sensibilité aux infections, le vieillissement ou de nombreuses maladies. Actuellement, les plateformes existantes n’ont pas la capacité de répondre à toutes les demandes de la communauté scientifique. PHENOMIN sera un atout pour la recherche française en biologie et santé. Ce projet permettra de comprendre comment se développent de nombreuses maladies et de mettre au point de nouvelles approches thérapeutiques. Les équipes participantes sont des « leaders » dans le domaine de la génétique de la souris. Leur coopération renforcera leur lisibilité internationale.

Information importante

Coordinateur du projet Phenomin : Yann Hérault
Adresse mail :  herault@igbmc.fr

Project manager : Emilie Audran
Adresse mail : audran@igbmc.fr

Contact : contact@phenomin.fr

Frisbi

logo FRSIBI

Projet porté par l’IGBMC (CNRS, Inserm, Université de Strasbourg), associant des équipes de Grenoble, de Montpellier, de Marseille et du CEA à Saclay.

FRISBI est une infrastructure distribuée ouverte à la communauté nationale et internationale, académique et industrielle dont la vocation est de renforcer l’excellence de la biologie structurale Française. Elle comprend actuellement 5 centres, Strasbourg, Grenoble, Montpellier, Marseille et Paris sud. FRISBI constitue l’apport français aux infrastructures Européennes de biologie structurale intégrée (INSTRUCT, ESFRI FP7).

FRISBI a pour ambition de favoriser le développement des approches de la biologie structurale intégrée allant de la production d’échantillon à l’étude des relations structure-fonction au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire, en intégrant notamment des données multi-échelle de cristallographie, diffusion des rayons-X et neutrons aux petits angles, RMN, cryo-ME et imagerie avec des données fonctionnelles.

FRISBI comporte une forte composante formation en biologie structurale intégrative. En effet FRISBI participe au Réseau National de Formation en Biologie Structurale Intégrative ReNaFoBis en organisant des congrès, des formations et stages pratiques ouverts aux doctorants.

Information importante

Directeur exécutif de FRISBI : Bruno Klaholz 
Adresse mail : klaholz@igbmc.fr

Contact : Marie-Christine Poterszman 
Adresse mail : pmarie@igbmc.fr

France Génomique

Logo France génomique

Projet en réseau

Le projet France génomique vise à intégrer à l’échelon national les capacités d’analyse du génome et de traitement bioinformatique des données à haut débit ainsi générées. Cette infrastructure intégrée fournira, dans le domaine de la génomique, tout l’éventail des services nécessaires pour renforcer la compétitivité des communautés nationales d’utilisateurs, chercheurs publics et industriels, et pour attirer des projets internationaux.

Il s’agit d’une infrastructure distribuée s’appuyant sur plusieurs centres aux compétences complémentaires, avec une gouvernance intégrée, une coordination des services, et un accès unique à l’échelon national qui permettra de couvrir tous les domaines des sciences du vivant (biodiversité, génomique médicale, génomique animale, génomique végétale, épigénétique etc.) Il s’agit de mettre à disposition des chercheurs une capacité accrue de séquençage à haut débit, par la mise en œuvre des technologies de seconde et troisième génération, une analyse bioinformatique des données et par la formation et transmission des expertises. L’accès aux techniques de génomique permettra l’approche médicale personnalisée d’une part, mais aussi la remise à niveau des capacités françaises dans un contexte d’évolutions technologiques rapides et de forte compétition internationale.

Ce projet est ouvert aux partenariats académiques et industriels, notamment concernant le développement de biomarqueurs et la recherche sur le mécanisme des maladies.

Information importante

Coordinateur du projet France Génomique pour l'Université de Strasbourg : Irwin Davidson
Adresse mail : irwin@igbmc.fr

Contact : Christelle Thibault-Carpentier
Adresse mail : thibault@igbmc.fr

Ingestem 

logo Ingestem

Projet en réseau

Le projet Ingestem propose de constituer une biobanque unique de cellules souches à vocation thérapeutique et de structurer cette filière autour d’un pôle industriel. La disponibilité de cette base de données de cellules souches va permettre de réaliser des avancées significatives dans le domaine de la modélisation des maladies humaines et dans le domaine de la définition de nouveaux protocoles thérapeutiques.

L'impact du projet va se situer dans le domaine de la médecine régénérative et va se traduire par des rétablissements plus rapides, plus complets et des phases de rééducation plus courtes et donc une meilleure qualité de vie pour les citoyens. INGESTEM va permettre à la France de passer du stade de la recherche au stade industriel dans le domaine des thérapies cellulaires liées aux cellules souches en développant une biobanque unique, en instaurant des normes de production cliniques, des standardisations au niveau des méthodes de reprogrammation, de modélisation de pathologies et de futurs protocoles de médecine régénératrice.

Information importante

Référent du projet Ingestem à l'IGBMC : Olivier Pourquié
Adresse mail : pourquie@igbmc.fr

ProFi (infrastructure française en protéomique)

Logo Profi

ProFI est une infrastructure nationale de protéomique regroupant trois laboratoires : EDyP (CEA Grenoble), IPBS (CNRS Toulouse) et IPHC (CNRS/Strasbourg Université de Strasbourg).

Dans un domaine dans lequel la multidisciplinarité est indispensable, la masse critique d’expertise rassemblée au sein de ProFI confère à cette infrastructure une réelle capacité d’innovation, en particulier dans les domaines de la protéomique computationnelle/bioinformatique et du développement de méthodes de protéomique quantitative globale et ciblée à haut débit. Ces innovations seront appliquées en premier lieu à la découverte de nouveaux biomarqueurs de pathologie, à l’analyse dynamique de systèmes biologiques en général et à la gestion et l’interprétation des Big data générées par les sciences –omiques.

L’infrastructure ProFI mettra également en place un ambitieux programme de formations dans le but de diffuser largement les développements accomplis (outils logiciels, méthodes et standards) à la communauté de protéomique française dans son ensemble.

Information importante

Référent du projet ProFi pour l'Université de Strasbourg : Alain Van Dorsselaer
Adresse mail : vandors@unistra.fr